Maître d’ouvrage : Conseil Général

Montant des travaux : 570 656,87  euros HT
Réalisation : 2011

Construction d’un bâtiment abritant un atelier d’entretien des dameuses et des remontées mécaniques, les magasins de pièces, un bureau, un local technique, un réfectoire, des vestiaires et sanitaires.

Le site du Pas de l’Ours a été retenu par l’EPSA car il permet à la fois un accès routier et un débouché direct des dameuses sur les pistes. La justification fonctionnelle est irréfutable. Mais le souci de l’insertion de ce volume bâti de 460 m2 avec une hauteur utile de 5 m s’est bien entendu posé en deuxième rang derrière le fonctionnel, la crainte étant d’implanter un volume trop en vue qui dégraderait les perspectives paysagères comme cela a déjà été fait par certaines constructions environnantes.

Une fois traité l’intégration de la plateforme dans le respect des pins à crochets et de la topologie existante, nous nous sommes souciés du traitement architectural en retenant un volume compact dont la morphologie évoque un massif rocheux, habillé en continu d’une nappe en chevrons de bois de mélèze déployée sur les façades et la couverture.

Le choix du bois s’est imposé essentiellement pour sa capacité à griser dans le temps, pour aller très vite vers une teinte qui le fait paraître rocher calcaire, la patine favorisant le mimétisme des matières.

La forme, la matière et la couleur se sont ainsi alliées pour obtenir un effet naturel ou le volume construit s’est minéralisé et à moyenne distance se fond dans le paysage.

En hiver, le principe constructif où la nappe de chevrons de mélèze joue le rôle de porte- neige, protège l’étanchéité de la reptation des masses de neige gelée et favorise l’accumulation de neige sur les couvertures.

Ceci va bien sûr dans le sens des effets d’intégration recherchés.