Maître d’ouvrage : CCPiémont Oloronais
SHON : 953 m2
Montant des travaux : 2,045 Meuros HT
Réalisation : 2007

Afin de pouvoir poursuivre ce service public dans de bonnes conditions d’exploitation, les abattoirs doivent faire l’objet d’une restructuration lourde de tous les secteurs : chaînes d’abattage, manutention, ateliers de découpe, chambres froides, quais d’expédition, production d’eau chaude, production de froid, locaux sociaux et administratifs. Total des surfaces restructurées 953 m2.

Le site existant, exigu et enclavé interdit les extensions d’envergure. Les aménagements doivent donc être réalisés dans l’encombrement des existants. Le projet a également pour but de clarifier l’imbrication des activités de l’abattoir (service public) et de 2 ateliers de découpe (activité commerciale) dont l’un souhaite développer fortement sa production. Les travaux ont du respecter un planning très court (9 mois) comportant plusieurs phases en opérations tiroirs sans arrêt de l’exploitation. Aux contraintes d’exploitations industrielles s’ajoutaient les règles sanitaires contrôlées par la DSV et applicables à tous stades du chantier. Ce projet fut un exercice d’architecture qui devait avant tout respecter les contraintes du milieu industriel agroalimentaire