Maître d’Ouvrage : La Pierre Saint Martin

Montant des Travaux : 500.000 € HT

Concours 2014 - Projet non Lauréat

L’analyse de la situation du front de neige de La Pierre Saint Martin telle que présentée dans le programme du concours est détaillée et très complète. Nous ne pouvons que répéter les conclusions pour mieux nous en imprégner.

  • Un urbanisme années 70, générant un fonctionnement urbain dépassé où les flux de piétons, skieurs, consommateurs se mélangent, où l’entretien et le déneigement des terrasses et pistes sont difficilement réalisables, enfin présentant une offre de services publics insuffisante.
  • La réalisation de base ayant été insuffisamment aboutie, les nécessaires évolutions ultérieures du front de neige se sont développées dans l’anarchie la plus complète et avec les faibles moyens du bord.

Le présent projet sera donc l’occasion de traiter les problèmes de flux, d’entretien, de fonctionnement, d’améliorer les Services Publics et de relire l’architecture typée « Grande Motte » dont la « qualité » initiale s’est malheureusement dégradée au fur et à mesure des interventions successives.

Le parvis, c’est l’espace public d’animation (en devenir).

Le devant de l’école de ski, c’est le point de rencontre de beaucoup de skieurs.

La sortie « E » c’est l’accès unique des skieurs handicapés.

Le front de neige s’étire au Sud vers des résidences et à l’Ouest vers l’Hôtel du Pic d’Anie et la billetterie de l’EPSA.

Actuellement, cette liaison s’effectue par la galerie intérieure, qui est vieillissante et par l’extérieur de manière chaotique et discontinue. Nous pensons que la problématique du front de neige, c’est avant tout de relier le parvis à la sortie « E », en passant par la plateforme de l’école de ski.

Nous proposons donc de créer une galerie couverte non close en pied de bâtiment qui dessert l’ensemble du front de neige en continu en intégrant les escaliers nécessaires.

Les espaces publics et terrasses sont développés entre la galerie et le bord de piste.